Le partenariat IRD – BloLab à l’honneur au Data Forces Festival de Cotonou.

Après deux éditions organisées à Lomé par le WoeLab, la 3eme édition du Tech Festival Data Forces s’est déroulée ce samedi 16 mars 2019 dans les locaux du BloLab à Cotonou, le 1er Laboratoire d’Innovation Numérique au Bénin.

Présentation des actions de l’IRD en faveur de la recherche et de l’accès au numérique en milieu scolaire. IRD, 2019

Pour Médard AGBAYAZON, fondateur du BloLab, et Sénami Koffi, fondateur du WoeLab (1er FabLab du Togo), cet évènement ambitionne de fédérer les acteurs du numérique en Afrique de l’Ouest afin de réfléchir à une position commune autour des questions de gouvernance et de promotion de la participation citoyenne à l’heure des innovations technologiques et de la révolution numérique en cours. Partenaire du BloLab depuis 2 ans à travers le programme URBACOT, l’IRD, par le biais de son représentant au Bénin M. Florent ENGELMANN, est venu réaffirmer son intérêt à travailler avec les acteurs locaux du numérique pour favoriser l’essor de solutions innovantes pour répondre aux besoins actuels des villes africaines (santé, urbanisme etc.).   

Cette année, une trentaine de participants, universitaires, entrepreneurs, blogueurs ou simples makers, étaient présents pour échanger avec les intervenants présents. Hamdiya Katchirika, Bloggeuse Togolaise, et Marie-Auxiliatrice Da Silveira, bénévole au BloLab et ex-participante au projet MAP & JERRY, sont venues parler de l’importance des femmes dans le domaine des sciences et du numérique, devant une assemblée majoritairement masculine. Franck Kouyami, du Forum pour la Gouvernance de l’Internet (FGI) et Saliou Abdou, du collectif OpenStreetMap Bénin, ont ensuite disserté sur les usages d’internet en période électorale, et notamment la lutte nécessaire contre les Fake News pour assurer la bonne tenue des débats et du scrutin.

Enfin, l’IRD est venu présenter ses actions en faveur de l’essor de la science et de la recherche en milieu scolaire, à travers son dispositif « Club jeunes ». Ce programme permet à des élèves volontaires d’étudier pendant 1 année une thématique issue des Objectifs du Développement Durable (ODD) en étant accompagnés par un chercheur de l’IRD et un enseignant de leur établissement. Cette démarche promeut la formation à la recherche scientifique et la mobilisation des jeunes pour impacter et améliorer durablement les sociétés et l’environnement. Dans le cadre d’URBACOT, Martin LOZIVIT, chargé de coopération technique à l’IRD, a ainsi présenté le travail mené avec des élèves du CEG du Lac, dans le quartier de Toweta à Cotonou, sur l’accès et les usages du numérique dans un quartier précaire d’une ville africaine. Outre l’apprentissage de la recherche, les élèves y expérimentent des solutions Low-tech innovantes pour réduire la fracture numérique, notamment la construction d’ordinateurs JERRY. Ce travail est la continuité du projet MAP & JERRY (2018) mené en partenariat avec le BloLab et OSM Bénin, un projet où la production participative de données géographiques libres a permis la reconnaissance d’un quartier auparavant « hors des cartes », et la mobilisation de jeunes en faveur du développement de leur quartier, à travers l’ouverture d’un centre numérique.

Le partenariat entre l’IRD, URBACOT et le BloLab continue en 2019. Un projet d’innovation est en cours pour créer des éoliennes Low-Tech pouvant répondre, à moindre coût, aux problèmes d’accès à l’électricité dans les villages lacustres autour du Lac Nokoué.